Abdominoplastie pour un ventre bien sculpté

Lifting cervico facial
Tout savoir avant d’effectuer un lifting cervico facial
22 juin 2016
liposuccion-Tunisie
Liposuccion : Meilleure solution de remodelage du corps
1 juillet 2016
abdominoplastie

A qui est destinée une abdominoplastie ?

Les hommes et les femmes en bonne santé peuvent avoir recours à la plastie abdominale.
Les patients minces peuvent avoir des réserves de graisse sur le ventre. Mieux vaut reporter l’intervention si vous comptez faire un régime sévère.

Le meilleur remède pour les femmes qui ont subis plusieurs grossesses, c’est d’avoir recours à l’opération de l’abdominoplastie afin d’avoir un ventre plat et une peau retendue.

Il est préférable de programmer une abdominoplastie après la grossesse afin de ne pas gâcher les résultats. N’ayez crainte, une opération d’abdominoplastie ne représente pas un obstacle pour des futurs accouchements ou grossesses.

Avant de se précipiter à planifier une abdominoplastie, vous pouvez patienter une période, le temps que votre corps se remet de l’accouchement si vous avez accouché depuis moins d’un an. Tant que vous allaitez, mieux vaut reporter l’intervention plus tard.

Pour les personnes âgées, une intervention du ventre est la meilleure solution pour un ventre plat malgré que leur peau ait perdu son élasticité.

Une abdominoplastie peut être associée à une liposuccion en se débarrassant de la graisse intra-dermique au niveau de vos cuisses.

Ces deux interventions ne sont pas réalisées en parallèle. Les chirurgiens préfèrent les effectuer séparément pour éviter quelques complications.

Complications suite à une plastie abdominale

Au niveau de la partie inférieure du ventre, vous n’allez plus remarquer de trace des cicatrices suite à une réduction dermique. Par contre, au niveau de la partie supérieure de l’abdomen, des cicatrices peuvent apparaître.

Certes, l’abdominoplastie est une opération valorisante pour une amélioration de l’aspect de votre ventre. Mais, elle peut tout de même entraîner quelques effets secondaires tels que des bleus et des infections.

Lors des consultations préopératoires, le chirurgien vous prévient que la zone à traiter peut perdre sa sensibilité. En effet, c’est une suite opératoire courante et transitoire.
Rassurez-vous qu’il s’agit dans la plupart du temps d’une complication momentanée suite à un endommagement du tissu nerveux de la surface.

Une nouvelle complication de l’ouverture d’une plaie peut être également possible. De plus, l’apparition des cicatrices chéloïdes ou hypertrophiques peuvent survenir, mais cela est très rare.

Comments are closed.