Lifting seins pour corriger une ptôse mammaire

Facette dentaire
Facette dentaire : un sourire radieux sans douleurs
3 novembre 2016
reconstruction mammaire
Reconstruction mammaire après un cancer du sein
3 novembre 2016

Lifting seins pour corriger une ptôse mammaire

lifting seins

Une belle poitrine ferme et galbée est le rêve de toutes les femmes. Malheureusement avec le temps et suite à plusieurs facteurs il est difficile de garder les seins de vingt ans. Après une grossesse, un accouchement ou suite à un régime trop sévère, les muscles sont relâchés, la peau se délatte, les seins tombent ce qui donne un aspect inesthétique à la silhouette et crée un mal être et un manque de confiance chez plusieurs femmes qui cherchent à tous prix de corriger la forme de leurs seins.

Aujourd’hui la chirurgie esthétique propose aux femmes qui sont gênées par une poitrine tombante et affaissée, des techniques chirurgicales sûres et efficaces.

Le lifting seins appelé aussi mastopexie est une solution chirurgicale idéale pour toutes les femmes qui souffrent d’un relâchement ou d’une chute de la poitrine ou ce qu’on appelle une ptôse mammaire.

Lifting seins : indications

L’intervention esthétique du lifting des seins est le traitement idéal pour une ptôse mammaire, elle est généralement destinée à toutes les femmes gênées par la chute de leur poitrine.
En effet, une ptôse mammaire se manifeste par un effondrement de la glande est un étirement de la peau qui l’entoure, ce phénomène est embarrassant et crée un sentiment d’inconfort chez la femme.
Un lifting des seins est généralement pratiqué par un chirurgien plasticien pour corriger :

  • Une ptôse mammaire importante chez les jeunes filles souvent associée à une hypertrophie mammaire.
  • Une ptôse mammaire secondaire suite à un régime ou un amaigrissement trop sévère
  • Une ptôse mammaire suite à une grossesse pour faire remonter la glande mammaire
  • Une dissymétrie mammaire : l’intervention se fait sur la poitrine relâchée pour harmoniser la forme des seins.

Avant l’intervention

Une consultation préopératoire avec le chirurgien est obligatoire pour bien fixer les objectifs d’un lifting des seins et mieux déchiffrer les attentes et les envies de la patiente. Des examens cliniques sont également recommandés et une mammographie est obligatoire chez toutes les femmes âgées de plus de 35 ans. La patiente doit arrêter le tabac avant l’intervention ainsi que toute prise d’aspirine ou de pilules de contraception.

Déroulement de l’intervention

Un lifting seins vise à corriger, remodeler, rehausser, raffermir et régalber la poitrine tombante en mettant l’aréole et le mamelon dans la bonne position et en enlevant l’excès de la peau. Au cours de l’intervention le chirurgien esthétique procède à une cicatrice circulaire autour de l’aréole pour le faire remonter. Parallèlement à cet acte le chirurgien va aussi réaliser une cicatrice verticale entre la partie inférieure de l’aréole et le sillon mammaire et une autre cicatrice horizontale dans le sillon sous-mammaire pour se débarrasser de l’excès de peau et galber la poitrine.

L’opération se fait en 1 h et 2h30. Elle se pratique sous anesthésie générale en ambulatoire, elle dépend généralement de type de ptôse mammaire à traiter. La durée de l’intervention peut être plus longue si le lifting des seins est conjugué à une augmentation mammaire ou une réduction mammaire.

Dans la plupart des cas, une chirurgie de lifting mammaire n’est pas prise en charge par la sécurité sociale car c’est une opération à but esthétique.

Les résultats et les risques

Les risques liés à cette opération sont très rares. Une mastopexie n’est pas une technique chirurgicale douloureuse, les douleurs sont pondérées si le lifting des seins est associé à une mise en place de prothèse mammaire, des antalgiques sont prescrits par le chirurgien pour atténuer ces douleurs. Des bleus apparaissaient et peuvent durer quelques jours après l’opération. Des œdèmes sont également constatés après l’intervention et peuvent persister un mois. Le résultat est définitif après 2 ou 3 trois mois le temps que l’œdème disparaît et les cicatrices s’estompent. Les seins sont remontés, galbés et harmonieux.

Une chirurgie de correction de ptôse mammaire ne peut pas empêcher une grossesse ou un allaitement ultérieur.

Comments are closed.